De la neige légère par des températures pouvant descendre à -30°

À l’ouest de la chaîne de Ala Too, perchée à plus de deux mille mètres d’altitude, la haute vallée de Sussamyr offre un décor hivernal ydilique en ce mois de février. Un micro-climat y fait régner une inversion de température qui garantit une neige poudreuse, mais aussi de très basses températures dès que le soleil est masqué par des nuages. La nuit au fond de la vallée, le thermomètre peut atteindre les -40°. Mais la journée sur les hauts offre des températures hivernales agréables pour la randonnée à ski, pour autant que le vent du Nord ne soit pas de la partie.

Petite illustration filmée de deux journées de fort belle randonnée dans l’arrière pays, seuls au monde:

Au Kirghizistan, il ne neige pas énormément mais les températures restes froides en altitude et la neige ne se tranforme guère. Pour ne pas trop s’enfoncer dans ces neiges poudreuses ayant peu de cohésion, il est nécessaires de monter sur des skis suffisamment larges. S’il neige de grosses épaisseurs, il faut s’abstenir de parcourir des pentes trop raides où les couches de profondeurs granuleuses présentent des faiblesses quasi permanentes. Seul le vent, en altitude, permet de tasser quelque peu la neige. Aussi peut-on dire qu’on Kirghizistan, le vent n’est pas que l’architecte des avalanches, mais parfois aussi un facteur de consolidation favorable du manteau neigeux.

La haute vallée du Suusamyr et son climat froid, favorable au ski de randonnée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :